Bonjour à tous, je m’appelle Baula,

et je suis une grande tortue de mer.

Je vais vous raconter mon histoire aujourd’hui.

Je suis née au Costa Rica sur une belle plage de sable avec 86 frères et sœurs.
Je ne peux même plus vous dire exactement combien de frères et sœurs il y avait, il y en avait juste trop et j’étais encore trop petite.

En tout le cas, nous étions très, très nombreuse. Des centaines d’autres tortues provenaient également d’autres nids.

Parce que nous sommes tous nés au même temps, nous avons fait notre chemin vers la mer aussi en même temps. C’était un sacré bazar !

Certains n’y sont pas arrivés parce que les mouettes adorent nous manger !
Heureusement la plupart d’entre nous a pu se sauver dans la mer et nous avons commencé à plonger.

L’eau était tellement agréable et fraîche, exactement notre truc. La vie ne pourrait pas être plus belle!

Ma jeunesse

J’ai nagé et plongé avec mes amis pendant les années qui suivirent sur les mêmes routes à travers la vaste mer ouverte.

J’ai grandi aussi: je pèse environ 350 kg et j’ai 1 mètre de longueur.

Presque plus personne peut me faire du mal – je suis trop forte.

Parfois, quand je nage près d’une plage, les gens viennent plonger avec moi. Ils adorent ça et prennent beaucoup des photos. Bien que j’aie un gros problème avec les hommes, je suis toujours gentille avec eux.

Quand j’étais plus jeune, la problématique avec les hommes n’était pas si grave, mais malheureusement cela s‘est aggravée au cours des années.

Les mers sont pleines de déchets

Beaucoup de gens jettent leurs ordures dans la mer sans penser aux conséquences. C’est très dangereux pour nous, qui habitent dans la mer.

Mais c’est tellement faux. Vous devriez voir ça!

Il existe un ‚tapis poubelle‘ entre Hawaï et l’Amérique du Nord. Les gens appellent cette chose affreux le ‘’grand vortex de déchets du Pacifique nord”. Cet endroit horrible, qui bouge dans la mer, fait trois fois la taille de la France entière et pèse 80 000 tonnes!!!

Malheureusement, j’ai appris que ce n’est pas le seul vortex de déchets en mer. Il y en a partout. Qu’il s’agisse de bouteilles en plastique, de filets, de barils, de vêtements ou de sacs. Tant de déchets se sont accumulés au fil des ans qu’il est temps de s’arrêter enfin.

Des centaines de mes camarades et de nombreuses autres créatures marines, n’ont pas survécu à l‘infection de déchets.

Ils se sont emmêlés dans les objets en plastique puis se sont noyés. Autres ont carrément manger le plastique qui se trouve après dans notre corps. Le plus en plus de animaux marins sont tués chaque jour à cause de cette inconscience de l’homme.

La plupart des gens pensent que les petites ordures dans la mer ne peuvent pas être si graves dans une mer si grande.

Heureusement il y a aussi des gens,

qui ont reconnu le problème des créatures marines. Ils essaient d’aider dans la mesure du possible.

Il y a des associations caritatives qui viennent par bateau et sortent les déchets de l’eau, d’autres se demandent comment se passer complètement de plastique qui pollue les mers et même les humains. Car quand vous mangez un poisson vous mangez aussi le micro plastique qui est dans le poisson !

Chez BIOBAULA ils traitent le thème de « l’évitement du plastique » à long terme.

 

Le projet chez BIOBAULA évite le plastique et représente une protection active de l’environnement en proposant des produits de nettoyage sans emballage en plastique. Alors, pas autant de bouteilles peuvent finir chez moi.

Prenez contact avec nous

Adresse électronique
info@biobaula.de
Appelez-nous
+49 (0)8062 7251660

 

Visitez-nous

Müller-zu-Bruck-Straße 3
83052 Bruckmühl



    0